AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 color my life with the chaos of trouble. + LIESBETH

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liesbeth Veer

avatar

Pas de danse : 15

Carnet de bord
LE CORPS DE BALLET:

MessageSujet: color my life with the chaos of trouble. + LIESBETH   Mer 24 Sep - 11:43


- LIESBETH (ANA) VEER -
« Moi je ne veux pas survivre, je veux vivre. »
©CRÉDIT TUMBLR

Nom : son nom c'est veer. les gens ne savent jamais comment le prononcer, et elle, ça la fait doucement rire.Prénom(s) : le premier, c'est liesbeth. mais tout le monde l'appelle liz. sinon, c'est ana, en honneur avec son arrière grand-mère.Âge : elle a vingt-et-un ans. c'est encore jeune, c'est encore frais.Date et lieu de naissance : un certain vingt-quatre décembre à Vienne, en Autriche.Nationalité/Origines : elle est autrichienne, et elle aime pas vraiment le dire. c'est trop bizarre, l'autriche. alors tu prétends être française.Job/Division/Grade : elle pas vraiment énormément d'argent, alors elle se contente de rêvasser alors que tu devrais réparer les tutus blancs, si purs. en gros, tu es costumière.Statut : célibataire.Orientation sexuelle : hétérosexuelle mais ça ne s'est jamais confirmé.Groupe : les doigts de fées. Avatar : la magnifique dasha sidorchuk.

les petites choses de la vie
elle insulte toujours son réveil dans sa langue maternelle qu'est l'allemand malgré sa parfaite connaissance du français. néanmoins, il reste un petit accent qui fait toujours fondre les gens. c'est une éternelle rêveuse : l'idée d'enfiler des chaussons la fait danser dans sa chambre. elle paraît rapidement pour une fille innocente et simple, mais en réalité, elle a une vraie force de caractère assez impressionnante. de temps à autre, elle franchit la barrière entre son travail et la scène et, euphorique, se met à exécuter les premiers pas. le fait d'avoir vécu dans une famille nombreuse la rendu très soucieuse des autres et maternelle. elle est très maigre, beaucoup pense qu'elle est anorexique alors qu'elle n'a juste pas faim. ne fume pas, ne boit pas. lit dans les transports en commun, ou écoute de l'Opéra. son surnom, c'est soit liz, soit beth. a les os très fragiles et se fait des bleus presque violet très rapidement. tel une poupée de porcelaine. liz a un petit tatouage sur la nuque, un simple mea culpa ses cheveux roux sont sa fierté. son coeur bat pour sa famille, ses frères et ses sœurs. la seule fois où elle s'est battue, c'est parce qu'on a critiqué son rêve. son adversaire était en sang. personne ne connaît ton deuxième prénom. bizarrement, son appartement lui rappelle sa chambre d'enfant. blanche. elle s'en veut d'être partie si brutalement d'Autriche pour son rêve naïf qu'étais la danse. depuis, elle n'ose pas avouer à sa famille qu'elle n'est qu'une maigre costumière qui répare les costumes et chaussons. seul luke le sait.

il était une fois ...

Je soupire, regardant le paysage changer à travers la vitre du train qui va m'emmener très loin. Trop loin. Si on me l'avait dit j'y aurait pas cru alors j'me repasse le film en continu, les images de la veille se superposent au détail du wagon elles flottent devant mes yeux comme sur la houle. Les arbres se succèdent, dans ses milliards teintes de verts, des verts acides ou parfois doux, mon doigt se promène sur la vitre, s'accrochant à des bribes de souvenirs qui remontent alors que je les quitte. Doucement, je me souviens...

Un cri. Je suis née dans un cri strident, un cri qui signifiait ouvertement que j'étais là. Là, dans cet hôpital de Vienne, ce petit matin du vingt-quatre décembre. Puis ma mère a regardé les quelques flocons qui commençaient à tomber, puis elle a déclaré, avec un sourire à la fois épuisé mais qui gardait son mystère « Liesbeth. Elle s’appellera Liesbeth. » Et tout a commencé. Nous vivions non pas dans Vienne, mais dans un petit village en campagne, dans une ferme ou les cris et rires d'enfants résonnaient et où le monde y faisait bon vivre. Grand-père, grand-mère, papa, maman et mon frère aîné de trois ans de plus que moi. Pour l'instant, nous n'étions que ce bout de famille, qui allait encore s'agrandir avec le temps. On ne savait pas ce que l'avenir nous réservait. Quelques années plus tard, alors que j'entrais à l'école, il y eut l'apparition des deux jumeaux et puis un an plus tard, du petit dernier, Luke. Luke fut sûrement celui qui eut le plus de mal à s'accrocher à la vie. A la place, il s'écorchait de manière brutale. Il manqua de provoquer la mort de notre mère, mais elle en réchappa de justesse, lui avec. Luke, c'est un peu le calimero de la famille. Le petit dernier mal vu. Un peu comme un incident. Mais malgré ça, nous restions une famille unie. Unie jusqu'à ce tragique accident. C'est à mes quatorze ans que ma mère, atteinte d'un cancer qui avait brusquement apparu, mouru dans les draps blancs de l'hôpital de Vienne. Là ou chacun notre tour, Xander, Liesbeth, les jumeaux et Luke sommes nés dans un même cri alors qu'elle s'était éteint dans un murmure. A partir de ce jour là, notre vie qui était un rêve devint un cauchemar.

« Papa, lâche cette bouteille merde ! » Pour toute réponse, j'eu le droit à des jurons. J'avais maintenant seize ans, et mon frère aîné était parti faire ses études en Europe. Les jumeaux sortaient régulièrement, s'abandonnant à leur jeunesse à Vienne tandis que Luke restait là, à mes côtés. Silencieux. Face à moi, face à mon père. Les yeux noyés dans le chagrin, la vie dans l'alcool. Je me dirigeai vers ce qu'il restait de mon géniteur, essayant de lui prendre la bouteille des mains docilement. Sans que je m'y attende, il referma sa poigne sur le boulot de la bouteille, et la balança contre le mur tout en hurlant. Je recule de quelques pas, alors que Luke apparaissait dans la pièce; criant à mon père d'arrêter ce qu'il le mit encore plus en colère. « C'est vous qui avez tuer votre mère, bande de salaupards ! » je prends la main de Luke, la serrant très fort alors qu'il s'avançait vers nous, de plus en plus dangereusement. Je ferme les yeux, m'attendant à recevoir ce foutu châtiment. Ces mêmes coups, ses bleus qu'il faudra cacher demain. Bientôt deux ans que ça durait. Ces colères noires. La puanteur de l'alcool. Ces douleurs que seuls nous connaissions. Les jumeaux fermaient les yeux, préférant les tourner sur leurs fêtes tandis que Xander n'avait plus repris contact. Il était parti. A nouveau trop loin. Les hurlements de mon père me ramène à la dure réalité. Alors que je m'attendais à ressentir sa main contre ma joue, rien ne se passe. J'ouvre les yeux, mais mon père ne bouge plus. Mais ce qui me choque le plus, c'est la tâche rouge qu'il a au millieu du ventre. Quelque chose tombe par terre : une arme. Mon petit frère tremble. Je ne fais pas d'abord l'allusion, jusqu'à ce qu'il ouvre la bouche. « Je l'ai trouvé dans sa chambre. Je suis désolé. » Peu de temps après, nous sommes partis vivre chez nos grands-parents, racontant aux policiers qu'il avait tiré sur lui. Qu'il s'était suicidé. De toute façon, qui aurait pu penser qu'un enfant de onze ans aurait tiré sur son père ? Personne. Personne sauf nous. Tenus au secret. Et nous ne l'avons jamais révélé et nous ne le ferons jamais.

La télé était allumée, et je la regardais avec attention. Ce n'était pas la première fois que je regardais un ballet. Pas la première fois que je me délectais de ces images, m'imaginant à la place de cette danseuse sur scène. Mais cette passion pour la danse grandissait de plus en plus dans mon coeur. Malheureusement, je n'avais pas les moyens de recevoir des cours de danse à Vienne. Je devais me concentrer sur mes études à Vienne et ma vie avec Luke et mes grands-parents qui nous regardaient avec pitié. Alors je me contentais de danser dans ma chambre, de dénicher un tutu dans une braderie, de les recoudre lorsqu'ils étaient effilochés et d'essayer de reproduire un semblant de pas. Mon rêve était d'aller vivre à Paris. De devenir une grande danseuse de renommée. Peut-être aussi d'emmener Luke avec moi, d'y retrouver mes aînés parti étudier en Europe.

A mes vingt-et-un ans, j'ai décrété que je partirais en France pour y faire mes études. Luke avait maintenant dix-huit ans et j'étais majeur depuis trois ans. Je pouvais faire ma vie tel que je le voulais. J'ai rempli ma valise, pris un billet d'aller simple et je me suis retrouvé dans ce train à destination de Paris. Voilà la nouvelle vie qui m'attendait : la vie parisienne dans son excellence.

icone
Prénom/Pseudo : ayshi/ lydia eulalie. mais lyd suffira. Âge : c'est vraiment nécessaire ? Localisation : france. ma belle france. Ton avis sur Breaking Pointe ? : ce forum déchire le string de sa grand-mère. Autre chose ? : j'ai hâte de rp avec vous et Liz  I love you .




Code:
dasha sidorchuk ☆ liesbeth veer

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liesbeth Veer

avatar

Pas de danse : 15

Carnet de bord
LE CORPS DE BALLET:

MessageSujet: Re: color my life with the chaos of trouble. + LIESBETH   Mer 24 Sep - 11:44

interview pour le magazine le nouvel obs
L'ODP vous a embauché et vous accédez à un univers assez exceptionnel, qu'est-ce que cela représente pour vous ? La danse, c'est depuis toujours mon rêve ! un rêve qui s'est réalisé depuis que j'ai réussi à me faire embauché à l'ODP, grâce aux efforts que j'ai fait durant toutes ces années à observer ces danseuses en tutus, et à aider ma grand-mère en couture. La danse, vous appréciez ou bien vous auriez préféré travailler dans un autre milieu artistique ? J'adore la danse. Que ces pas gracieux, cette musique qui vous accompagne. En toute honnêteté, je ne pense pas trouver mieux ailleurs qu'ici.  Vous êtes artiste vous aussi, et pourtant en quelque sorte placé au second plan à l'école ou lors des représentations, est-ce que cela vous dérange ? Comme dit plus haut, que de pouvoir entrer dans ce bâtiment qu'est l'ODP, c'est déjà formidable. Evidemment, je préférerais fouler les plancher des scènes que de regarder, mais ce n'est encore qu'un rêve de campagnarde.  Indispensable aux professeurs comme aux danseurs dans leur travail, il s'avère pourtant parfois que ceux-ci vous mènent un peu trop à la baguette, quelle est votre attitude dans ces moments là ? J'obéis. J'obtempère. C'est déjà assez difficile que de se faire embaucher, alors si je commence à rechigner mon travail qui me plaît, je crois que c'est vraiment la fin pour moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patsy Barrett
Maturity is the glory of years.
avatar

Pas de danse : 385

Carnet de bord
LE CORPS DE BALLET:

MessageSujet: Re: color my life with the chaos of trouble. + LIESBETH   Mer 24 Sep - 13:18

Bienvenue parmi nous beauté ! I love you I love you

_________________

   
'cause in a sky full of stars
I did not want to be a tree, a flower or a wave. In a dancer's body, we as audience must see ourselves, not the imitated behavior of everyday actions, not the phenomenon of nature, not exotic creatures from another planet, but something of the miracle that is a human being. (martha graham) ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ina Matsuda
« one day I will reach perfection »

avatar

Pas de danse : 118

Carnet de bord
LE CORPS DE BALLET:

MessageSujet: Re: color my life with the chaos of trouble. + LIESBETH   Mer 24 Sep - 15:31

Officiellement bienvenu sur BP, bonne chance pour ta fiche.
Gardes moi un petit lien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dante Phung
You're like my own personal brand of heroin.
avatar

Pas de danse : 133

Carnet de bord
LE CORPS DE BALLET:

MessageSujet: Re: color my life with the chaos of trouble. + LIESBETH   Mer 24 Sep - 16:45

Bienvenue jolie rousse !! J'adoooooore les rousses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance Desvaux
♒ i'm a dancing queen
avatar

Pas de danse : 492

Carnet de bord
LE CORPS DE BALLET:

MessageSujet: Re: color my life with the chaos of trouble. + LIESBETH   Mer 24 Sep - 18:34

DASHAAA
Bienvenue.

_________________
~ i like to move it ~
Nobody cares if you can't dance well. Just get up and dance. Great dancers are great because of their passion. MARTHA GRAHAM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://breaking-pointe.forumactif.org
Liesbeth Veer

avatar

Pas de danse : 15

Carnet de bord
LE CORPS DE BALLET:

MessageSujet: Re: color my life with the chaos of trouble. + LIESBETH   Jeu 25 Sep - 15:40

merci tout le monde
rousse powa !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céleste Fleurville

avatar

Pas de danse : 50

Carnet de bord
LE CORPS DE BALLET:

MessageSujet: Re: color my life with the chaos of trouble. + LIESBETH   Ven 26 Sep - 14:02

Dasha est tellement belle ! Personnellement je ne la vois que trop peu. Bonne chance pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louise De Bazelaire
i know it's hurting you, but it's killing me.

avatar

Pas de danse : 65

Carnet de bord
LE CORPS DE BALLET:

MessageSujet: Re: color my life with the chaos of trouble. + LIESBETH   Ven 26 Sep - 14:47

bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liesbeth Veer

avatar

Pas de danse : 15

Carnet de bord
LE CORPS DE BALLET:

MessageSujet: Re: color my life with the chaos of trouble. + LIESBETH   Sam 27 Sep - 15:22

Céleste Fleurville a écrit:
Dasha est tellement belle ! Personnellement je ne la vois que trop peu. Bonne chance pour ta fiche.
c'est vrai que dasha est magnifique

Louise De Bazelaire a écrit:
bienvenue I love you
mon dieu mais Freya ! je la joue sur un autre forum, cette fille est simplement... ouah !
merci à vous deux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance Desvaux
♒ i'm a dancing queen
avatar

Pas de danse : 492

Carnet de bord
LE CORPS DE BALLET:

MessageSujet: Re: color my life with the chaos of trouble. + LIESBETH   Dim 28 Sep - 19:29

C'est parfait, je valide. I love you
- Félicitations ! Vous êtes sélectionné(e) par le jury ! -

Votre prestation a été remarquable, vous avez brillé, et pour vous récompenser, le jury va vous placer avec plaisir dans votre groupe. Une fois cette tâche accomplie, n'oubliez pas d'aller lire le règlement quand même si ce n'est toujours pas fait. Ensuite, que vous soyez petit rat, danseur, couturier, professeur ou simple parisien, il vous faudra faire une demande de logement. Nous vous demandons également de recenser votre métier mais uniquement dans le cas où votre personnage est adulte. Enfin, et puisque votre jolie petite bouille va devoir interagir avec les autres jolies petites bouilles présentes sur Breaking Pointe, vous aurez besoin d'une banque de liens pour répertorier l'ensemble des relations de votre personnage.
Voilà, tout est dit, alors maintenant, on vous fait confiance pour continuer de nous faire rêver, et puis surtout, amusez-vous ! Les administratrices sont à votre disposition si vous avez des problèmes et/ou des questions.

_________________
~ i like to move it ~
Nobody cares if you can't dance well. Just get up and dance. Great dancers are great because of their passion. MARTHA GRAHAM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://breaking-pointe.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: color my life with the chaos of trouble. + LIESBETH   

Revenir en haut Aller en bas
 

color my life with the chaos of trouble. + LIESBETH

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Appaloosa solid color bay à vendre....
» Peinture Dream color
» Life is life
» Festival du développement durable/ Tempo Color - Liège 24-25-26 sept. 2010
» Life cycle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: SOUS LES PROJECTEURS :: en scène :: ils ont brillé-