AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 (Ina x Dante) Nems au porc ou aux crevettes ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dante Phung
You're like my own personal brand of heroin.
Dante Phung

Pas de danse : 133

Carnet de bord
LE CORPS DE BALLET:

(Ina x Dante) Nems au porc ou aux crevettes ? Empty
MessageSujet: (Ina x Dante) Nems au porc ou aux crevettes ?   (Ina x Dante) Nems au porc ou aux crevettes ? EmptyMar 16 Sep - 15:29

Nems au porc ou aux crevettes ?



lundi, 10h00 du matin ; cela faisait plusieurs semaines que Dante n'avait pas eu l'occasion de se réveiller à une telle heure ! Personne n'était à la maison pour le déranger, c'était son jour de repos, en résumé tout permettait qu'il puisse un peu profiter d'une grasse matinée bien méritée. Sa petite femme serai absente pour la journée et reviendrai qu'en milieu de soirée, une tante venue de loin était de passage à la capitale, elle était contrainte à une réunion familiale. Du coup, Dante se devait de réfléchir sur qu'est-ce qu'il allait bien faire pour occuper les douze heures à venir. A l'instant T, il se tortillait comme un ver sur son lit, s'exaltant des draps propres posés la veille et surtout d'un moment si rare. C'était donc uniquement de son boxer Dolce & Gabana, non plaisanterie à part, de son boxer d'une sous-marque d'un hypermarché qu'il se dirigea d'un pas nonchalant dans la salle de bain, espérant qu'une douche le sorte de son état léthargique. Malheureusement, l'eau froide n'eut pas raison de son état, son envie de flâner toute la journée n'avait pas quitté son esprit, puis il se dit qu'une fois, ca ne lui ferait pas mal et ne tuerai personne. Il se dirigea donc vers son salon (attention seulement six pas sépare les deux pièces, c'est fichtrement loin), s'affala tel un phoque sur son canapé toujours uniquement vêtu de son boxer, il avait eu la fainéantise de fouiller dans son armoire afin de trouver de quoi recouvrir les parcelles de son corps dévêtu. Là, il soupira lourdement ... monsieur avait omis de prendre quelques indispensables pour sa journée glandouille, il se força donc à se jeter du sofa, de traîner ses pieds sur quelques mètres afin de s'emparer de son paquet de cigarette, d'une bière, du cendrier et de sa manette ps3 avant de retourner fusionner avec le tissu. L'écran s'alluma sur le générique du jeu de combat célèbre où l'on peut admirer de plantureuses jeunes femmes se battre comme plâtre, Dead or Alive 5, s'alluma ensuite sa camel et voilà que débutait une journée riche en rebondissement ...
18h ; c'est donc sur le canapé que nous retrouvons notre cher Dante. Rassurez-vous, il s'est tout de même lever à trois reprises, un fois pour aller chercher de quoi grignoter dans son frigidaire, les deux autres fois pour aller au toilette, palpitant n'est-ce pas ? Néanmoins, il se dit tout de même que grignoter un reste de pizza le midi n'allait pas nourrir l'homme qu'il était et que si il renouvelait l'expérience pour le soir, il se verrait dépérir. Dante pris l'énorme résolution d'aller manger dehors ... dans le restaurant de papa et maman, pratique. Il s'habilla enfin et quitta son appartement qui, par son odeur, allait surprendre la demoiselle qui y vivait également. Par chance ou pas ... le restaurant de Mr et mme Phung ne se trouvait qu'à quelques immeubles près, décidément, il était voué au moindre effort ce jour-là. Un petit bisou à maman, un petit bisou à papa et monsieur s'installa sur un chaise, trifouillant son smartphone attendant qu'il soit une heure un peu plus descente pour manger, profitant, en même temps de prendre des nouvelles de ses chers parents. Une heure et demi finit par passer et alors qu'il s'apprêtait à entamer son entrée, une personne familière entra.

made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ina Matsuda
« one day I will reach perfection »

Ina Matsuda

Pas de danse : 118

Carnet de bord
LE CORPS DE BALLET:

(Ina x Dante) Nems au porc ou aux crevettes ? Empty
MessageSujet: Re: (Ina x Dante) Nems au porc ou aux crevettes ?   (Ina x Dante) Nems au porc ou aux crevettes ? EmptyDim 21 Sep - 7:39


 
On se voit souvent, au moins une fois par semaine, mais on n'y prête pas vraiment attention. On se croise, on se sourit ou on s'adresse un vague bonjour. Ça commence toujours comme ça. Au début on ne sait pas exactement quoi se dire parce qu'on ne se connait pas. On se croise, mais on ne sait rien sur cette personne. On sait seulement qu'on va se croiser vers telle heure à tel endroit.Dante & Ina
 

 
NEMS AU PORC OU AUX CREVETTES?

 
Ce week-end a été assez mouvementé avec toutes ses représentations de ballet et puis cette petite soirée de clôture qui s'est éternisée. Heureusement que je suis partie avec la fin de la soirée, je ne tenais plus debout. Je ne sais pas comment les autres ont fait pour rester, mais j'espère qu'elles ont encore toute leur forme pour reprendre les cours de danse. Il vaut mieux pour eux qu'ils tiennent sur leurs pointes. Et oui, cet après-midi, nous reprenons les cours de classique afin de garder un très haut niveau, et nous allons revoir ce qu'il n'allait pas lors de la dernière représentation afin de ne plus commettre ses erreurs. Je vous assure beaucoup ne viendront pas, ils auront certainement trop honte de leur gueule de bois. En même temps, je ferai pareil si j'étais eux. Je préfèrerais rester cacher sous ma couette plutôt que de me montrer comme ça à mes supérieurs. J'aurai trop peur qu'ils s'acharnent sur mon cas.

Contrairement aux autres jours, j'ai enfin pu faire un semblant de grasse matinée : levé huit heure et quart. Bon, je serai bien restée dans mon lit, mais mon frère a besoin de moi pour ses cours de Français. Cela fait quelques semaines qu'il est arrivé de Séoul, et il n'a pas vraiment amélioré son français. À dire vrai, il est un peu une bille en langue, alors ça me fait rire quand il essaye d'apprendre. Ça ressemble à tout sauf du français. De temps en temps il place du coréen dans ses phrases, mais malheureusement pour lui je doute que les autres le comprennent, même si dans la capitale il y a une forte population étrangère dont coréenne. Il va falloir qu'il se plie à la culture, et qu'il redouble d'efforts, car sinon j'ai peur qu'il reste enfermé toute sa journée dans l'appart ou qu'il reste qu'avec nos semblables. Après tout, il savait dans quoi il s'embarquait, il faut assumer. Au début il essayait avec les traductions, mais comme vous pouvez vous en douter ça disait souvent des choses fausses. Alors on fait comme avec les enfants, à l'aide de cartes. Dessus, il y a un dessin et la traduction française. Ça marche plutôt bien, mais ça ne l'aide pas vraiment à faire des phrases. Ça lui viendra avec le temps, après tout, je suis passée par là. Au début s'est compliqué, mais à force de l'entendre tous les jours, on commence à l'assimiler sans s'en rendre compte. Du coup, j'évite de lui parler en coréen, mais c'est bien difficile. Suite à ses petits ''cours'' d'apprentissage, j'ai bien entendu dû faire du ménage. Malia et moi passons tout notre temps à l'Opéra, et quand nous rentrons à la maison, nous sommes trop fatiguées pour ranger quoi que ce soit. Mon frère, c'était proposé de le faire, mais comment dire ... sa façon de faire ne me convient pas du tout. Pour lui ranger, c'est tout entreposer sous les meubles ou bien dans des tiroirs. Merci, mais je vais me débrouiller comme je peux. Ça me prendra quelques heures pour tout remettre en ordre, surtout qu'il y a toutes les affaires de mon frère dans le salon qu'il a accaparé. Comme il vient juste d'arriver à Paris et qu'il n'a pas du tout les moyens de se payer un loyer, il loge quelques jours à la maison. Je ne le lui ai rien dit, mais j'ai trouvé quelque chose pour lui afin d'être débarrassé de son bazar quotidien. Ce n'est pas grand-chose que je lui ai trouvé, mais au moins il a un joli petit toit et un chez lui.

Il était près de dix-huit heure trente quand le cours s'est terminé. Comparé à beaucoup de monde, j'ai eu de la chance lors des visionnages des vidéos du spectacle de dimanche. Je savais que je n'avais rien à craindre, je suis sortie de scène très satisfaite de ce que j'ai fait. Je le sais quand quelque chose n'a pas fonctionné comme prévu, ça se ressent. À midi, je n'ai pas vraiment eu le temps de manger un vrai repas. En un, j'ai fini de tout ranger une heure avant l'heure du cours, et de deux le frigo ainsi que les placards sont vides. Il restait seulement des céréales, et du lait. Pas type top comme déjeuné. J'ai vraiment faim, et je n'ai pas du tout le courage de faire les courses. Je décide donc de me rendre dans l'un de mes restaurants fétiches de la Capitale. Ici, je me sens comme chez moi, je mange extrêmement bien et je comprends ce qui est dit. Le restaurant des Phung est vraiment très bon, je m'y rends au moins une fois par semaine, quand je n'ai pas le temps de cuisiner où juste quand j'ai une grosse envie. « Bonjour Ina, je vous installe à votre table habituelle ? » Je pense que maintenant tout le monde sait que je suis une grosse cliente dans ce restaurant. « Bonjour madame Phung, et oui s'il vous plait. Il ne faut pas changer les vilaines habitudes. » Bon, je n'ai pas vraiment de table, je vais tout le temps manger au bar. Pourquoi ? Et bien, je ne sais pas, je suis souvent seule quand je viens ici, et manger seule à une grande table ça ne plait pas.

 
(c) Bloody Storm

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(Ina x Dante) Nems au porc ou aux crevettes ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un bon gros porc
» poudre de foie de porc maison
» Porc épique
» Plume de porc épic
» La pêche à l'éponge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LE RESTE DE LA CAPITALE ET SES ALENTOURS :: ailleurs dans la capitale-